[Actu] Bilan 2017: les forces aériennes (1ère partie)

L’année 2017 vient de s’achever et il est donc de passer par l’étape nécessaire bien que parfois complexe du bilan annuel. Vu l’ampleur de la tâche et sa complexité, le bilan de l’année 2017 sera divisé en trois articles:

  • Bilan des forces aériennes
  • Bilan de la marine
  • Bilan des forces terrestres

Autant prévenir de suite, ces bilans se voudront les plus précis possible mais vu que nous ne sommes pas infaillibles; des erreurs se glisseront certainement dans ceux-ci. N’hésitez donc pas à nous signaler les erreurs que vous constaterez.

Débutons donc par la partie qui fut certainement la plus facile à suivre notamment grâce à la régularité et la constance dans les quantités livrées et les périodes de livraisons: les forces aériennes.

Antonov An-124-100

Sortie de remise en état de vol et de rénovation de l’An-124-100 portant le numéro de registre RA-82011 et le nom de baptême Oleg Antonov.

Mis en service en 1987 sous le code CCCP-82011 au sein du 566 VTAP, il passe au 235 VTAP en 1989. Le RA-82011 (nouveau code faisant suite à la disparition de l’URSS) vole jusqu’en 2003 année où il est arrêté et stocké sur la base de Seshcha.

Exif_JPEG_420

L’An-124-100 codé RA-82011 vu ici lors de sa présentation officielle à Ulyanovsk. Photo@media73.ru

En septembre 2015 l’appareil rentre chez Aviastar SP à Ulyanovsk pour remise en état de vol et rénovation; il en ressort le 1er décembre 2017 et rejoindra à terme la nouvelle unité 235 VTAP qui est basée à Ulyanovsk.

Sans titre

Antonov An-148-100E

Le MoD Russe a signé en mai 2013 la commande de 15 Antonov An-148-100E auprès de l’usine VASO (Ilyushin); les deux appareils reçus en 2017 par le MoD sont respectivement les onzième et douzième An-148-100E produits. A noter qu’ils arborent les couleurs réservées à la flotte de transport gouvernementale.

217912.jpg

L’An-148-100E codé RA-61731. Photo@Vladimir Syryh

Le premier appareil porte le numéro de série 43-08, le numéro de registre RA-61731 et a effectué son premier vol le 13 septembre. Le deuxième appareil porte le numéro de série 43-09, le numéro de registre RA-61732 et a effectué son premier vol le 6 novembre.

Beriev A-100

Programme longuement attendu, la mise au point d’un AWACS moderne au sein de la Russie. Basé sur l’IL-76MD-90A, le Beriev A-100 consiste à développer un appareil devant remplacer en priorité les Beriev A-50 et ensuite les Beriev A-50U.

475266db8d7d594a62de7dd3af3301ed

Le prototype Beriev A-100. Photo@UAC Russia

Bien qu’un démonstrateur de l’équipement embarqué basé sur un Beriev A-50 (qui est donc devenu un Beriev A-50LL) ait été mis au point, il faudra attendre le 18 novembre pour voir le premier Beriev A-100 « complet » effectuer son premier vol. La batterie de tests étatiques va débuter sous peu et une mise en service est planifiée à l’horizon 2020.

Sans titre

Ilyushin IL-78M-90A

Deuxième variante importante et attendue de l’IL-76MD-90A: le nouveau ravitailleur IL-78M-90A. Entré en production en 2013, il faudra 4 ans au constructeur Aviastar SP d’Ulyanovsk pour sortir le premier prototype de cette nouvelle version. L’appareil porte le numéro de construction 0201 que l’on peut voir écrit en grand sur le fuselage de ce dernier.

222087

Le premier prototype d’IL-78M-90A vu lors de sa sortie d’usine. Photo@Aleksandr Guk

Si l’appareil n’a pas encore effectué son premier vol, sa première sortie d’usine a eu lieu en date du 29 novembre. Espérons qu’il ne faille pas encore 4 ans pour assister à son premier vol.

Sukhoï Su-27SM3

Sortie de l’usine KnAAZ (Komsomolsk-na-Amur) de deux Su-27P portés au standard Su-27SM3. Faisant suite à un contrat portant sur 36 avions signé en mai 2015; pas moins de 4 appareils ont été envoyés à l’usine KnAAZ pour mettre au point l’ensemble des travaux à réaliser.

Contrairement aux 12 Su-27SM3 déjà en service au sein des VKS, il ne s’agit plus ici de produire des appareils neufs mais bien de la modernisation d’appareils déjà existants. Les appareils commandés serviront en priorité au rééquipement du 3 IAP de Krymsk.

223746

Le Su-27SM(3) « 69 Rouge ». Photo@Nikita Shchukin

Deux appareils concernés par cette modernisation sont sortis d’usine dans le courant du mois de décembre; il s’agit des appareils codés 68 et 69 Rouge qui sont d’anciens Su-27P entrés en modernisation en 2015.

Sans titre

Sukhoï Su-30SM

Vu qu le bilan des livraisons de cet appareil a déjà été traité très récemment sur le blog, nous nous contenterons de renvoyer le lecteur vers l’article en question: bilan des livraisons de Su-30SM.

Signalons simplement qu’il y a eu 17 appareils livrés en Russie en 2017 avec 12 appareils pour les VKS et 5 pour la Marine. Deux appareils supplémentaires étant pour leur part exportés au Kazakhstan, ce qui donne un total de 19 Su-30SM produits l’année écoulée.

222002

Le premier Su-30SM de la cuvée 2017: le « 71 Bleu » de la Marine Russe. Photo@Yuri Vladimirovich

Les prévisions pour 2018 tablent sur la livraison de 16 Su-30SM aux forces aériennes russes: 8 pour la Marine et 8 pour les VKS.

Sans titre

Sukhoï Su-34

Et c’est avec une régularité de métronome que l’usine NAPO a tenu son rythme habituel de livraisons; ce sont donc 16 exemplaires du bombardier tactique de Sukhoï qui ont rejoint les rangs des VKS.

Les livraisons se divisent en deux grands groupes: un premier groupe de 10 appareils rejoint le 277 BAP de Khurba permettant ainsi d’achever le réarmement de cette base sur Su-34 en remplacement des Su-24M2. Les appareils concernés furent les 24, 25, 27 et 29 Rouge livrés le 22 mai, suivis des 30, 31, 32, 33 Rouge livrés le 16 octobre et enfin les 34 et 36 Rouge livrés le 18 novembre.

223578

Le Su-34 codé « 01 Rouge » qui sera le premier appareil à rejoindre la dotation du 2 BAP de Shagol. Photo@VVN

Le deuxième groupe d’appareils n’a pas encore rejoint son unité définitive et ceci est logique puisqu’il s’agit d’une unité qui débute seulement sa conversion sur Su-34. Dotée actuellement de Su-24M2; c’est le 2 GBP de Shagol qui recevra le solde de 6 Su-34 de la cuvée 2017. Codés 01 à 06 Rouge, les appareils sont temporairement à Lipetsk pour assurer la formation des équipages avant leur transfert durant le premier trimestre 2018.

223662.jpg

Le Su-34 « 04 Rouge » qui rejoindra à terme le 2 BAP de Shagol. Photo@VVN

Avec ces livraisons, il reste encore 22 appareils à construire pour boucler le contrat signé en 2012. Pas moins de 115 Su-34 (prototypes et préséries inclus) ont été construits à ce jour.

Sans titre

Sukhoï Su-35S

Produit au sein de l’usine KnAAZ de Komsomolsk-na-Amur, le Su-35S est la variante « ultime » (?) du Su-27 Flanker. Après une première commande portant sur 48 exemplaires, la Russie reçoit actuellement les appareils d’une deuxième commande portant sur 50 appareils.

De plus, la Chine reçoit également les 24 appareils qu’elle a acquis en 2015; après avoir reçu les 4 premiers appareils en 2016, pas moins de 10 appareils supplémentaires ont été livrés en Chine à la fin de 2017.

220694

Les premiers Su-35S de la cuvée 2017: les 61 et 62 Rouge. Photo@Andrey Neyman

La force aérienne russe a reçu également 10 Su-35S cette année, l’ensemble des livraisons concernant le 159 IAP de Besovets situé en Carélie. Il s’agit des 61 à 68 Rouge ainsi que des 21 à 24 Rouge en outre deux Su-35S issus du 23 IAP de Dzemgi ont été mutés à Besovets: ceci permettant d’achever la conversion de deux escadrilles sur le Su-35S.

Les plans pour 2018 tablent également sur la livraison de 10 appareils à la Chine et 10 appareils pour la Russie. Les forces aériennes russes disposent à la fin de 2017 de 68 Su-35S en dotation.

Sans titre

Sukhoï Su-57

Pas moins de trois prototypes ont pris l’air pour la première fois cette année; les annonces du début d’année ont été réalisées avec la fin de la première étape des tests étatiques, le premier vol d’un prototype équipé de l’Izd.30 et enfin la sortie du dernier prototype.

Il s’agit des T-50-9 (premier vol le 24 avril), du T-50-11 (premier vol le 6 août) et le T-50-10 (premier vol le 23 décembre). En ce qui concerne le T-50-10, il n’y a actuellement aucune photo de cet appareil disponible.

217663

Le T-50-11 codé 511 Bleu. Photo@Russianplanes.net

De plus, le 5 décembre a été une date capitale pour le programme puisqu’il s’agit du premier vol d’un T-50 (en l’occurrence le T-50-2 / 052 Bleu) avec le nouveau moteur Izd.30.

Izd30mf2

Le T-50-2 codé 052 Bleu disposant d’un moteur Izd.30 et d’un moteur Izd.117. Photo@UAC Russia

Pour l’année 2018, la commande des 12 premiers appareils de (pré)-série est prévue ainsi que la sortie des premiers appareils de série à la fin de l’année. Il est plus que probable que le début de l’année 2019 soit plus crédible comme timing pour assister à la sortie des premiers appareils de série.

Sans titre

Tupolev Tu-160M2

Programme emblématique pour la Russie, la relance de la production du Tu-160 sous une forme modernisée: le Tu-160M2. Les décisions relatives à ce programme remontent à 2015 et c’est en date du 16 novembre qu’est sorti d’usine le premier prototype du programme.

5a0de304b6f36

Sortie du prototype de Tu-160M2. Photo@UAC Russia

Il est à noter que ce prototype est basé sur une cellule produite durant l’époque soviétique et abandonnée inachevée; l’appareil n’est donc qu’un démonstrateur incomplet qui n’est pas encore au standard Tu-160M2. Cependant, il s’agit quand même d’une étape importante dans ce projet avec un premier vol attendu durant le premier trimestre 2018.

Yakovlev Yak-130

Ce petit appareil qui sert à l’entraînement avancé des pilotes russes n’a été livré qu’à raison de 6 exemplaires en 2017. Une commande signée en avril 2016 par le MoD russe portant sur 30 exemplaires à livrer d’ici la fin 2018 est donc toujours en cours et il n’y a eu qu’un nombre limité de Yak-130 livrés bien que la production ait été plus importante que le nombre d’appareils livrés.

Yi5yYWRpa2FsLnJ1L2IxNC8xODAxLzhlLzNlNjlmMjFiYzc5Yi5qcGc_X19pZD0xMDI0NTM=

Les trois premiers Yak-130 livrés en 2017. Photo@Nikolay Enin

Les trois premiers appareils de la cuvée 2017 portent les numéros de 01, 50 et 100 Rouge et ils furent livrés fin mai 2017 à Armavir. Ils furent suivis par les 02, 03 et 04 Rouge livrés fin juillet toujours à Armavir. On dénombre pas moins de 8 Yak-130 chez IAPO en attente de livraison et aucune raison officielle n’est connue quand à leur non-livraison; il se dit quand même que les deux pertes de Yak-130 des VKS en date du 21 juin n’est pas anodin dans cette histoire.

Sans titre

En l’absence de plus de détails, signalons quand même qu’il y a actuellement 95 Yak-130 en service en Russie.

2 réflexions sur “[Actu] Bilan 2017: les forces aériennes (1ère partie)

  1. Merci pour ce point d’actualité aéro, notamment pour le point sur le nombre Su-35S entrés en service.
    Espérons que les ressources financières russes ne continues pas à baisser… Ca fait tellement plaisir de voir la Russie reprendre du poils de la bête ces dernières années, et mettre en services des faucons à l’étoile rouge tout neufs!
    Une petite allusion à l’avancement du MiG-35 ou encore à l’Il-476 aurait été les bienvenues 🙂

    La relance du programme Tu-160 pourrait avoir de quoi surprendre, mais je pense l’idée intéressante, plutôt que de se lancer tête baisser dans un programme aussi ambitieux, coûteux et donc dangereux du « PAK DA ».
    Autre décision sage et intelligente à mon sens, d’avoir opté pour un modernisation de l’Il-76 pour la flotte de transport, à savoir l’Il-476, solution « simple et efficace » avec des couts réduits. Bon sens, également pour utiliser cette cellule pour les nouveaux ravitailleur et avion de veille aérienne, tout celà réduits les coût et augment interopérabilité entre les personnels et base aériennes.

    Beaucoup d’interrogation sur le programme Su-57… combien de temps mettra-t-il à murir? Quand les nouveaux moteurs seront-il réellement op et prêt à la prod? Quel budget pour son acquisition? Quel niveau opérationnel général?
    Au dernières nouvelles, la Russie en commanderait « jusqu’à 160 », ce chiffre ne semble pas énorme et ne sera peut-être même pas atteints (?). La Russie complètera t-elle l’arsenal avec davantage que les 98 Su-35S déjà commandés…(?)
    Les délais seront si longs pour avoir des réponses…

    J’attends avec impatience le le point sur la Marine!

    J'aime

    • Beaucoup de questions que vous soulevez ont déjà été abordées sur le blog: je ne puis que vous conseiller de poursuivre la lecture des autres sujets disponibles.

      Cependant, vu que c’est un bilan annuel: je ne vais pas parler d’appareils qui n’ont pas été livrés/mis en service au sein des VKS/VMF cette année. D’où l’absence du MiG-35 ou de l’IL-76MD-90A.

      Par contre, et le sujet sera abordé sous peu: le nombre de MiG-35 planifiés ne devrait pas dépasser les 24. Si on croît le GPV 2018-2025.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.