[Actu] Premiers (?) vols des Tu-160M2 et IL-78M-90A

Déjà abordé à plusieurs reprises ici, les deux projets que sont le Tu-160M2 et l’IL-78M-90A sont des programmes importants pour l’aviation de bombardement stratégique russe.

Les prototypes des deux appareils sont sortis d’usine récemment et l’on était toujours en attente des premiers vols respectifs. C’est maintenant chose faite; en date du 25 janvier, le président Vladimir Poutine a assisté à deux présentations sur la même journée; une première à Ulyanovsk (usine Aviastar SP) concernant l’IL-78M-90A et une deuxième à Kazan (usine Gorbunov) concernant le Tu-160M2.

Ces premiers vols ne sont pas en réalité les véritables premiers vols des deux avions; en effet, l’IL-78M-90A a déjà eu l’occasion de prendre l’air le 19/01 tandis que le Tu-160M2 a effectué son premier vol le 24/01. Vu la symbolique rattachée aux appareils, la présentation d’aujourd’hui revêtait un caractère plus « politique » car se tenant devant un parterre de représentants politiques et de hauts responsables militaires: les médias faisant croire que les vols du 25/01 furent les premiers.

Passage en revue de ces deux évènements.

Ilyushin IL-78M-90A

Le futur nouveau ravitailleur des forces aériennes russes est un client habituel de ce blog et la récente sortie d’usine du premier prototype laissait entrevoir un premier vol peu de temps après.

Chose intéressante, le premier vol de l’IL-78M-90A bien qu’annoncé comme ayant eu lieu le 25 janvier s’est déroulé en réalité le 19 janvier; cependant les sources officielles se sont tues dans toutes les langues et il fallu attendre la visite présidentielle pour voir ce premier vol être annoncé. Drôle de manière de réécrire l’histoire, mais soit.

5165887_original

Le prototype semble tout petit devant le hangar d’Aviastar SP. Photo@facebook.com/alexey.rogozin

Le premier vol de l’IL-78M-90A ne nous apprend rien de fondamentalement neuf sur l’appareil si ce n’est que l’on peut constater l’absence des pods de ravitaillement UPAZ-1M alors que ces derniers étaient présents lors de la sortie d’usine. La raison de cette absence nous échappe encore. A noter que l’appareil porte le numéro de registre 78741.

5166508_original

Le prototype IL-78M-90A vu ici peu avant son atterrissage. Photo@facebook.com/alexey.rogozin

Comme on peut le voir sur les photos ci-dessus, l’appareil n’a pas encore reçu sa livrée définitive. L’armée russe envisage toujours une commande portant sur 30 IL-78M-90A devant remplacer dans un premier temps les IL-78 et par la suite les IL-78M. L’homologation de cette nouvelle version est attendue à la fin de 2019 voir au début de 2020.

Tupolev Tu-160M2

Nous ne présentons plus ce programme abordé régulièrement sur ce blog, ce projet répondant au nom de Tu-160M2 consiste à relancer la production d’une variante modernisée du bombardier stratégique russe Tu-160.

Alors que les décisions initiales relatives à ce projet ne remontent qu’à 2015, on a pu assister à une concrétisation rapide du projet; bien qu’aidé dans la mise au point du premier prototype par l’existence de cellules inachevées datant de l’époque soviétique, il s’est écoulé moins de trois ans entre les prises de décisions et le premier vol d’un prototype. En Russie, ceci relève du tour de force!

224762

Le prototype Tu-160M2 vu en vol. Photo@Dmitry Romashko

Basé sur la cellule du Tu-160 portant le numéro de construction 0804 (soit le 4ème appareil du 8ème lot de production), le prototype Tu-160M2 n’est pas encore au standard définitif mais en vue d’accélérer la mise au point du programme: son retour en vol a été considéré comme prioritaire.

Portant la livrée blanche coutumière des Tu-160 ainsi que le nom de baptême Петр Дейнекин/Piotr Deynikin (ancien commandant du bombardement stratégique soviétique ainsi que commandant en chef de l’armée de l’air russe entre 1992 et 1998), le prototype Tu-160M2 a effectué son premier vol au départ de Kazan en date du 24 janvier avant sa présentation officielle et son deuxième « premier » vol en date du 25 janvier devant un important parterre d’officiels et de militaires russes.

4261060_original

Décollage du prototype Tu-160M2. Photo@Marina Lystseva

De plus, une première commande portant sur 10 Tu-160M2 a été signée par le MoD Sergeï Shoïgou en présence de Yuri Slyusar (CEO d’UAC Russia) et de Vladimir Poutine. Cette commande est d’une valeur estimée de 160 milliards de Roubles et tablent sur une livraison des appareils d’ici à 2027, d’autres commandes sont attendues et la cible envisagée des 50 appareils est attendue à l’horizon 2035.

5168058_original

Signature du contrat d’acquisition des 10 premiers Tu-160M2. Photo@UAC Russia

Les estimations actuelles indiquent que le projet Tu-160M2 dans son intégralité coûterait environ 900 milliards de Roubles (soit un peu moins de 13 milliards d’Euros). Ce coût inclut notamment le rééquipement de l’usine qui sera chargée également de la production du PAK DA.

En conclusion

Il est bien entendu évident que la notion de « premier » vol est plus anecdotique que pertinente bien qu’elle permette de juger de l’état d’avancement (ou non) d’un programme. Il est amusant de constater que la Russie joue à la réécriture de l’histoire pour faire coïncider une date avec une visite gouvernementale.

Les deux programmes dont question ici sont des programmes qui représentent l’avenir tout en étant une continuité du passé: l’IL-78M-90A n’est qu’une modernisation poussée de l’IL-78 tandis que le Tu-160M2 est une variante revue et corrigée du Tu-160 dont la production fut interrompue prématurément.

4261842_original

Angle de vue inhabituel pour un Tu-160. Photo@Marina Lystseva

L’investissement dans le Tu-160M2 peut sembler important pour une économie telle que celle de la Russie, cependant il faut prendre en ligne de compte le fait qu’une partie de cet investissement sert également à mettre en place les briques technologiques qui serviront à la création du futur bombardier stratégique PAK DA.

Enfin, si le besoin en ravitailleurs modernes est une nécessité pour la Russie vu la flotte des plus réduite dont elle dispose actuellement, il est quand même dommage de voir que le projet d’IL-96-400TZ qui proposait des performances bien supérieures à l’IL-78M-90A ait été mis (du moins pour le moment) sur une voie de garage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.