[Actu] La modernisation des IFV ex-soviétiques

Actuellement, d’importants programmes sont réalisés tous azimuts dans le but de renouveler le parc de blindés de l’armée russe.

Si les modernisations et productions de nouveaux chars et véhicules dérivés ont déjà été annoncé lors du salon ARMY-2017, le parc des véhicules de combat d’infanterie n’est pas en reste: que ce soit avec la production et la mise en service de véhicule neuf ou avec la modernisation des blindés déjà en service.

Et ce vendredi 29 septembre, un contrat entre le Ministère de la Défense et la société Rostec portant sur la  modernisation de 540 BMP-2 et BMD-2 a été rendu public.

Ce contrat devrait être mis en oeuvre dans le cadre du nouveau Programme d’armement étatique 2018-2025 (GPV 2018-2025) et s’étalerait sur une durée d’environ 10 ans. Il traduit aussi la volonté de ne conserver que 4000 blindés d’origine soviétique modernisés en lieu et place des 10 000 blindés prévus conservés en l’état. Enfin, la modernisation de ces blindés s’accompagne de la création d’une nouvelle usine qui prendra en charge ce contrat.

Si les standards de modernisation ne sont pas annoncés, pour le cas du BMD-2 le choix devrait logiquement se porter sur le BMD-2M (mentionné dans le dossier dédié au BMD-4M sur ce blog), dont 200 exemplaires auraient déjà été commandés pour la fin de 2017.

TVM2012ch2p2photo030-X2

BMD-2M. Photo@VitalyKuzmin.

Les grandes lignes de la modernisation devraient donc porter principalement sur l’accroissement de la puissance de feu avec l’installation de la tourelle Bereg, dont les différences avec la tourelle originale sont l’adjonction de deux lances-missiles pour le tir des 9K135 Kornet-EM, l’installation d’une conduite de tir plus récente comprenant un viseur thermique proche de celui installé pour le système Redut monté sur le BMD-4M et des lances-fumigènes 902V pour pour se couvrir derrière un écran de fumée. Un lance-grenade automatique de type AGS-17/AGS-30 peut également être monté.

En ce qui concerne la modernisation des BMP-2, deux choix sont possibles :

Tout d’abord, la modernisation au standard BMP-2M, doté de la tourelle Berezhok.

Part4_0019 copy-X2

Vue rapprochée de la tourelle Berezhok du BMP-2M. Photo@VitalyKuzmin.

Adopté par l’armée algérienne pour moderniser sa flotte de BMP-1 et BMP-2, cette tourelle comporte des améliorations similaires à celle de la tourelle Bereg pour le BMD-2; avec comme différence principale l’installation de deux autres lances-missiles pour le 9K135 ainsi que l’installation complète du système d’optique Redut avec le montage du viseur pour le chef d’engin rendu possible grâce à la tourelle biplace.

Cette tourelle permettrait de rationaliser les composants avec le BMD-2 modernisé ainsi que d’accélérer la modernisation, la tourelle étant déjà conçu et produite.

Le deuxième choix possible est le montage de la tourelle Epoch, dévoilé lors du salon ARMY-2017.

ARMY2017-Static-part5-060-X2

Maquette du BMP-2 avec la tourelle Epoch. Photo@VitalyKuzmin.

Conçu par Tula Instrument Design Bureau (KPB), cette nouvelle tourelle, inhabitée, comprend différents changements dans l’armement : le canon 2A42 de 30mm laisse sa place à un canon à basse vélocité de 57mm,  la mitrailleuse de 7,62mm PKTM télé-opérée se trouve sur le toit de la tourelle, quatre lanceurs pour les 9K135 Kornet-EM sont installés sur les côtés de la tourelle et enfin, huit lances-missiles Bulat se trouvent à l’arrière de la tourelle et seraient destinés à la lutte contre les cibles légères: tels que les véhicules non protégés et les blindés légers qui ne nécessitent pas l’emploi des Kornet-EM plus puissants.

19e3bfd3f02a8bef03b1a2dadabe3d2b946d82f63f3e7ac2bbc4776a52682431 2

Fiche technique du BMP-2 avec la tourelle Epoch. Photo initiale@otvaga2004.mybb.ru, modifié par Benoît C.

En ce qui concerne la conduite de tir, aucune information n’a été dévoilée, mais on peut fortement supposer qu’une conduite de tir moderne avec imagerie thermique ait été installé.

Enfin, sur la version de cette tourelle destiné au BMP-3 est installé ce qui semble être un système de protection actif placé sur le bas de la tourelle pour contrer les roquettes et missiles anti-char, la tourelle Epoch pour le BMP-2 pourrait donc aussi être doté de ce système.

ARMY2017-Static-part5-059-X2

Maquette du BMP-3 doté de la tourelle Epoch à ARMY-2017. Photo@VitalyKuzmin.

Par ailleurs au sujet du BMP-3, le Ministère de la Défense a aussi commandé, à la date du 24 août, des BMP-3 dotés de la tourelle Epoch, sans savoir le nombre de blindés commandés et si ce seront des véhicules neufs ou modernisés.

La modernisation des BMP-2 et BMD-2 peut sembler étrange, alors que le BMP-3 est toujours en production pour le compte de l’armée russe et connait différents projets de modernisation et le BMD-4M commence à entrer en service.

Mais il faut aussi prendre en compte que les BMP-2 et BMD-2 forment toujours l’ossature de leurs composantes respectives, avec environ 3000 BMP-2 dans les forces terrestres russe (sans compter ceux des troupes d’infanteries de marine et de la Garde Nationale) et environ un millier de BMD-2 dans les forces aéroportées.

La modernisation de ces deux blindés permet donc d’améliorer une partie du parc en service sur base d’un standard relativement moderne, en attendant la mise en service en plus grand nombre de leurs remplaçants à moyen et long terme. Toujours est-il que le parc blindé russe est en train de connaître un important renouveau et l’on aura l’occasion d’y revenir régulièrement au fur et à mesure des prochaines annonces.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s