[Actu] Le premier MiG-29M2 Egyptien

Certaines informations sont des arlésiennes, on en entend souvent parler mais on ne voit jamais rien arriver. Le domaine militaire regorge d’annonces et de rumeurs soi-disant solides et/ou crédibles qui au final ne débouchent sur rien de concret.

Gageons que dans le cas de l’Egypte et du MiG-29M2 il n’y a pas eu de confirmation officielle de cette commande par l’acheteur. Cependant, les informations et détails concernant cette commande se trouvaient depuis plusieurs mois dans les médias russes ainsi que dans les avis officiels relatifs aux contrats de fourniture passés par le constructeur des appareils.

Difficile de faire plus précis comme source d’informations; douter de la réalité de cet achat revenant soit à faire preuve d’aveuglement volontaire soit à étaler sa méconnaissance complète du domaine. A chacun sa manière de voir les choses.

Ceci étant posé, revenons-en à nos moutons.

L’Egypte est passée par la case « révolutions arabes » qui a vu le pays connaître de profonds changements politiques et sociétaux. Depuis le renversement d’Hosni Mubarak et de Mohamed Morsi suivi par l’arrivée au pouvoir du Général (devenu Maréchal par la suite) Abdel Fattah el-Sisi, le pays s’est lancé dans une vaste politique de rééquipement militaire.

Disposant d’une flotte aérienne hétéroclite, issue d’une histoire contemporaine complexe, composée de F-16 (A/B/C/D) ainsi que de Mirage V, Mirage 2000, MiG-21 et Chengdu J-7: le besoin de renouvellement de la force aérienne (El Qūwāt El Gawīyä El Maṣrīya) est très important.

day01_009

MiG-21UM Egyptien sortant de rénovation en Ukraine. Photo@Wikipedia.com

Cependant, bien qu’ayant entre 1982 et 2013 acheté majoritairement des équipements aux USA (F-16) grâce à une aide militaire et financière conséquente (programmes « Peace Vector« ) l’Egypte a vu les livraisons de matériels en cours être stoppées du jour au lendemain par les USA durant la crise politique en 2013.

« Chat échaudé craint l’eau froide » dixit la maxime populaire, les Egyptiens ont donc fait le choix de se « libérer » des contraintes potentielles (risque répété d’interruptions des livraisons) et réelles (restrictions en matière d’emploi des armements) liées aux achats auprès d’un seul fournisseur.

9764-KNFW-7-10-15-Snyder-b-50-1

Un des derniers F-16 Blk 52 reçus par l’Egypte. Photo@aereo.jor.br

De plus, avec trois grands pays du Golfe (Arabie Saoudite, Koweït et Emirats Arabes Unis) qui fournissent une aide financière massive à l’Egypte; il est plus facile pour ce pays de s’équiper rapidement. Cette situation lui laissant une grande latitude dans ses choix vu que n’étant pas lié à un seul bailleur de fonds.

Après avoir signé en date du 16 février 2015 une commande pour 24 Dassault Rafale qui sont en cours de livraison depuis juillet 2016, l’Egypte s’est tournée vers un autre fournisseur.

C’est en date du 25 mai 2015 que les premières informations relatives à une importante commande d’un « client non identifié » ont été publiées dans le journal Vedomosti. Sans préciser le pays acheteur, l’article parle d’un pays qui aurait signé avec Rosorobonexport une commande de 46 MiG-29M2/-35 (sans préciser le type) en avril 2015.

De plus, il ressort de ce document qu’un contrat (le n° 700020109) concernant la livraison de 92 réacteurs RD-33MK à RSK MiG a été signé en date du 17 novembre 2015.

Le 5 février 2016, c’est RIA Novosti qui soulève à nouveau le lièvre en donnant plus de détails sur la commande; 50 MiG-29M/M2 qui doivent être livrés à un pays d’Afrique du Nord. C’est dans le cadre du 84ème anniversaire de l’usine Sokol, que le directeur financier de RSK MiG (Aleksey Beskibalov) annonça en outre que les deux premiers MiG-29M2 pour l’Egypte devaient être livrés à la fin de 2016.

2928194_original

Deux MiG-29M2/-35 en cours de production à l’usine MiG de Lukhovitsy. Photo@bmpd.livejournal.com

Bref, ce qui était initialement une information floue se transformait en information concrète et précise.

Finalement, c’est en date du 31 mars 2017 que le premier MiG-29M2 destiné à l’Egypte est sorti de l’usine de Lukhovitsy.

C8ROkCtWsAAzcXd

Le premier MiG-29M2 pour l’Egypte codé « 811 ». Photo@Alexander Mishin

Portant le numéro de code 811, l’appareil est revêtu d’un superbe camouflage type « désertique » beaucoup plus agréable à regarder que le gris arboré par les F-16 et Rafale locaux.

Chose intéressante; l’appareil dispose de tous les « raffinements » apportés au MiG-35; moteurs RD-33MK, radar Zhuk ME (malheureusement pas d’AESA sur les appareils), OLS-K placés sous l’appareil, MAWS couvrant l’entièreté de l’appareil, système de brouillage MSP-418KE, etc… On se trouve face à un MiG-35 qui ne porte pas ce nom.

C8SDNChXUAEamzp.jpg large

MiG-29M2 « 811 ». Vu les cocardes, il n’y a guère de doutes possibles sur le client. Photo@Alexander Mishin.

La livraison de l’appareil est maintenant annoncée pour la fin de l’année 2017 soit avec un peu de retard sur ce qui était annoncé initialement. L’ensemble des 46 appareils doit être livré sur une période de 2 ans; on peut donc s’attendre à voir l’Egypte disposer des 46 appareils pour 2019-2020.

D’après plusieurs estimations qui se recoupent, le montant de cette commande de 46 appareils est estimé à 2 milliards d’USD. Il sera intéressant de voir si elle sera suivie ensuite par des commandes supplémentaires; l’arrivée des MiG-29M2 (combinée à celles des autres appareils précités) permettra d’effectuer – vu le nombre et les capacités offertes – une coupe claire dans le parc d’appareils les plus anciens toujours en activité en Egypte.

Avec une flotte « de pointe » composée principalement de F-16, Rafale et MiG-29M2: l’Egypte disposera à terme d’un parc diversifié et moderne parfaitement apte à remplir tout un éventail de missions sans pour autant avoir les mains liées par la dépendance à un seul constructeur.

Nous aurons tout loisir d’y revenir fréquemment.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s