[Actu] Les brèves de la semaine

Comme de coutume, voici un résumé des actualités de la semaine qui ne nécessitent pas – encore? – un article complet.

Chasseur de mines Ivan Antonov (Izd.12700)

Admission au service au sein de la flotte de la Baltique en date du 26 janvier du troisième chasseur de mines de la classe Alexandrit (Izd.12700); l’Ivan Antonov. 

6470972_original.jpg

L’Ivan Antonov lors de la cérémonie du lever de drapeau. Image@newkaliningrad.ru

Frégates Izd.22350(M)

Le projet de frégates dites « Super-Gorshkov » (Izd.22350M) porte sur la création sur base des frégates « Admiral Gorshkov » d’un bâtiment d’un déplacement supérieur (on parle de 8.000 tonnes), d’un armement accru, tout en offrant des performances océaniques améliorées.

6hjtl9e5wezx

L’Admiral Gorshkov, tête de série de la classe 22350. Image@Reddit

Un contrat portant sur le design et la mise au point de cette classe de navire a été signé en 2018 et l’Amiral Korolev vient de confirmer récemment deux choses:

  • Il y aura acquisition de frégates Admiral Gorshkov (Izd.22350) supplémentaires; on parle de 2 à 4 bâtiments pour l’instant
  • L’acquisition de frégates « Super-Gorshkov » (Izd.22350M) est actée; sans préciser en quelle quantité

Il reste à voir quand la première unité sera mise sur cales et l’impact que ce bâtiment aura sur les toujours hypothétiques destroyers de la classe Lider (Izd.23560).

Ilyushin IL-38N

Le programme de modernisation des IL-38 au standard IL-38N semblait avoir connu un coup d’arrêt vu l’absence d’appareils traités l’année écoulée, cependant ceci est amené à changer sous peu.

238566.jpg

Le 11 Jaunes est un IL-38 modernisé au standard IL-38N. Image@Anatoly Burtsev

Suite aux retours d’expérience de Syrie, le contenu de la modernisation (développé il y a déjà 15 ans!) va évoluer avec l’intégration d’équipements plus modernes ainsi que l’ajout (envisagé) de missiles Kh-35 dans la charge offensive de l’appareil. Le but à terme étant de prolonger la durée de vie des appareils de 15 ans tout en disposant de 25 appareils modernisés de la sorte.

Ilyushin IL-76MD-M

Sortie de modernisation au standard IL-76MD-M pour deux IL-76MD, les appareils concernés étant:

  • RF-78888, S/n 0083490703, construit en 1988
  • RF-78837, S/n 1003401024, construit en 1990, nom de baptême Маршал авиации Скрипко
244239.jpg

Le RF-78837 porte le nom de baptême Маршал авиации Скрипко. Image@Vyacheslav Grushnikov

Il s’agit respectivement des deuxième et troisième appareils bénéficiaires de cette modernisation.

Novator 9M729

On pourrait presque parler de saga de la semaine lorsqu’on aborde le sujet des missiles Novator 9M729 (code OTAN: SSC-8), ce missile balistique pourrait être lancé à partir d’un TEL (donc d’un lanceur terrestre) et disposerait d’une portée de 500 à 5.000 Km ce qui serait contraire aux règles applicables dans le cadre du traité INF si la portée réelle venait à se confirmer.

Les USA ont sauté sur l’occasion pour menacer de se retirer définitivement du traité INF au vu de la « violation avérée » (selon eux) dudit traité par le missile 9M729 dont les performances seraient minimisées par la Russie pour rester dans les clous; en outre, le missile serait déployables sur un TEL fortement similaire à celui de l’Iskander-M, rendant l’identification plus complexe.

Áðèôèíã Ìèíîáîðîíû ÐÔ ïî ðîññèéñêîé ðàêåòå 9Ì729 â Ïîäìîñêîâüå

Le TEL supposé pour missiles 9M729. Image@Tass

La Russie a donc décidé, face aux menaces, de communiquer au sujet dudit missile en indiquant que ce dernier est une version modernisée du 9M728 déployé sur l’Iskander-M tout en effectuant une présentation (partielle) du système en date du 23/01 au Parc Patriot près de Moscou devant un parterre d’officiels et de représentants militaires (on remarquera d’ailleurs que les représentants des USA étaient absents…); cette présentation consistant en un TEL, un container de transport, un container de lancement et des tableaux de données sur le missile en question.

En l’état actuel des choses, la situation reste identique: les USA se retireront du traité INF en date du 2 février, réévaluant leur décision d’ici 6 mois à la fin du préavis de retrait. Outre les aspects politiques que cette controverse contient, il est inhabituel de voir la Russie communiquer autant sur une question aussi « sensible » et l’inflexibilité occidentale sur cette question qui clame que les données en possession contredisent les chiffres avancés par les russes sont – probablement – exactes mais manquent d’éléments tangibles et/ou communiqués que pour appuyer ces affirmations. On est donc dans une espèce d’impasse communicationnelle où chaque partie en présence campe sur ses positions sans chercher réellement à sortir de l’impasse.

dxl0cplu8am6buw

Tableau comparatif des missiles 9M728 et 9M729. Image@Tass

Nous reviendrons sur ce missile et son TEL en détails plus tard dans le courant de l’année.

Projet Slon

C’est sous le nom de projet Slon (Eléphant) que se cache un successeur potentiel pour l’Antonov An-124; en effet, depuis la rupture des relations russo-ukrainiennes, il n’est pas un mystère que la relance envisagée de la production de l’An-124 pour la Russie et l’Ukraine a été tuée dans l’oeuf.

Ceci a donc poussé la Russie a lancer les travaux sur un successeur pour l’An-124; ce transporteur stratégique en service au sein des VTA (division de transport de l’armée de l’air russe) bien que présentant encore un potentiel conséquent (une première modernisation est déjà en cours chez Aviastar-SP) et disposant d’appareils en réserve, la Russie se retrouve confrontée à des difficultés d’approvisionnement en rapport avec des éléments produits en Ukraine (réacteurs notamment).

149b8a6bb662307104631138a31f4352

Illustration du projet Slon. Image@TsAGI

En vue d’éviter de se retrouver à terme avec une flotte inexploitable, deux solutions sont déployées; celles-ci dépendant de la mise au point (actuellement en cours) des réacteurs de grande puissance PD-35 dérivés des PD-14. La première solution passe par la relance du projet IL-106 qui devrait disposer d’une charge utile tournant autour des 80 tonnes et par la création d’un appareil plus gros, le projet Slon dont la charge utile est estimée à 150 tonnes.

L’institut d’aérodynamique TsAGI vient de publier une annonce pour indiquer que les travaux sur ce projet se poursuivent et cette annonce permet de se faire une première idée de l’aspect potentiel qu’aura cet appareil.

Sukhoï S-70 Okhotnik

Certainement l’information la plus intéressante de la semaine en ce qui concerne la Russie; l’apparition des premières images du drone lourd S-70 Okhotnik produit par l’usine NAPO de Novossibirsk.

Bien que les informations à son sujet soient encore parcellaires, on peut déjà voir que ce drone est de gros gabarit (on parle d’une MTOW tournant autour des 20 à 25 tonnes), qu’il est subsonique et que sa motorisation actuelle repose sur l’Izd.117S issu du Su-35S.

s70-tractor

L’appareil est conçu pour assurer soit des frappes au sein de dispositifs fortement défendus soit pour assurer des missions de reconnaissance; au vu des premières photos, les ingénieurs locaux ont travaillé le design pour offrir la plus grande furtivité possible (les armements sont notamment implantés en soute). L’arrière de l’appareil et plus spécifiquement la tuyère présente un aspect « grossier » qui est lié au statut de prototype et permet de démarrer les tests en vol cette année en attendant l’arrivée d’une tuyère retravaillée améliorant la signature radar de l’appareil qui est en cours de mise au point.

getfileattachment.jpg

Plus de détails à son sujet dans le courant de la semaine.

Sukhoï Su-34

Les deux appareils concernés par le crash en mer du Japon le 18/01 seraient les:

  • 03 Rouge, T-10V-86, S/n 07-07
  • 33 Rouge, T-10V-107, S/n 09-02, registre RF-81253

Tupolev Tu-22M3

La série noire pour la Russie se poursuit; après la perte confirmée de deux Su-34 le 18/01, c’est au tour d’un Tu-22M3 de s’écraser à l’atterrissage sur la base d’Olenya (Oblast de Mourmansk) en date du 22/01.

Portant le numéro de Bort 35 Rouge, le numéro de registre RF-94159, Z/n 1683134, S/n 83-03 et mis en service en 1986, le crash de cet appareil au retour d’une mission d’entraînement a coûté la vie à trois des quatre membres d’équipage.

219583.jpg

Le Tu-22M3 codé 35 Rouge vu ici en 2015. Image@Dimitriy Ryazanov

Bien que le rapport d’enquête ne soit pas encore disponible, une vidéo est apparue récemment sur Internet où l’on voit l’atterrissage de l’appareil et la catastrophe qui s’ensuivit. Pour ce qu’il en ressort à première vue, l’appareil (en surcharge?) est arrivé trop vite et à un angle d’approche trop élevé sur la piste ce qui a entraîné un rebond de l’appareil et sa destruction. Plus de détails suivront lorsque le rapport d’enquête sera publié.

Si l’on en croit les sources locales, les pompiers ont eu du mal à éteindre l’incendie vu la présence d’un Kh-22 d’entraînement en emport et des munitions du canon GSh-23 sur l’appareil.

3 réflexions sur “[Actu] Les brèves de la semaine

  1. Bonjour,
    Dans l’annonce il est dit que la charge utile du Slon serait de 150 tonnes à 7000 km à la vitesse de croisière de 850 km/h et de 180 tonnes à 4900 km soit des performances nettement supérieures à l’AN 124, 120 tonnes à 4800 km et sauf erreur de ma part, 150 tonnes à 4000 km pour l’AN 124-100.
    D’après l’image il parait plus grand (plus long) que l’AN 124.
    Sa sortie étant conditionnée par la disponibilité du PD 35, ce n’est pas pour demain, même si la Russie met le paquet sur le développement du PD 35.

    J'aime

      • Bien d accord avec vous. La Russie fait le choix maintenant de prendre le temps de développer et produire des appareils bien née. Pour le matériel terrestre aussi. Pour le maritime il semble que la aussi la transformation opère même si cela est encore loin d’être parfait.

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.