[Actu] Salon MAKS jour 4… et 5!

Après un petit hiatus pour des raisons professionnelles, voici la suite et la fin (d’une certaine manière) des actualités du salon MAKS 2017. En effet, la partie purement professionnelle du salon (réservée aux autorités) s’est achevée hier. La dernière journée du salon étant consacrée au grand public avec les démonstrations en vol et l’accès aux appareils exposés.

Commençons par un appareil qui n’est pas directement lié au salon, le MiG-29M/M2 pour l’Egypte. Si l’on se base sur les commandes passées par le constructeur auprès des équipementiers: pas moins de 22 MiG-29M/M2 doivent quitter les chaînes de production cette année. Vu les termes contractuels qui prévoient une fin de livraison des appareils pour 2019; il est clair que les livraisons vont se suivre à un rythme rapide.

213678

MiG-29M2 codé 811 pour l’Egypte. Photo@Russianplanes.net

En outre, l’Egypte a également fait l’acquisition d’au moins 22 pods de ciblage T220 pour équiper les appareils à livrer, le tout pour un montant de 110 millions d’USD.

Autre appareil fréquemment abordé: le Sukhoï Su-35S. Contrairement à ce que l’on aurait pu espérer, pas d’annonces de nouvelles commandes excepté les rumeurs qu’on pourrait qualifier d’habituelles. Cependant, deux nouvelles intéressantes ont été présentées: l’installation d’un double pylône pour les points d’emport ventraux et l’emport du pod de ciblage T-220.

36009245356_817737cac5_o

Vue sur un double pylône ventral du Su-35S. Photo@?

Bien que ces deux nouvelles ne soient pas à proprement parler des nouveautés puisque déjà annoncées en 2011, c’est la première fois qu’un Su-35S est présenté avec les maquettes des emports en question. Ces derniers devront être testés et intégrés au sein du système d’armes avant d’être déclarés opérationnels. Il est cependant évident que le montage du pod de ciblage viendra corriger une lacune soulevée dans les retours d’expériences de la Syrie.

36009247136_da9c07797b_o

On voit bien le pod T220 positionné en-dessous du réacteur. Photo@?

Toujours dans le domaine des productions Sukhoï, signalons que l’Angola négocierait l’acquisition de 6 Su-30K supplémentaires, ces derniers devant rejoindre les 12 appareils déjà commandés et actuellement en cours de mise à niveau au standard Su-30KN en Biélorussie. Pour rappel, les 18 Su-30K produits sont des appareils qui ont été livrés en Inde avant la mise au point et la réception des premiers Su-30MKI; les Su-30K ont été renvoyés en Russie à la fin de 2011.

48

Un Su-30K à l’époque où il servait encore au sein de l’armée de l’air indienne. Photo@battlemachines

Toujours chez Sukhoï mais au niveau des productions civiles; signature d’une lettre d’intention entre la compagnie russe Azimut et Sukhoï portant sur l’acquisition de 4 SSJ-100 supplémentaires pour livraison entre 2021 et 2022. La jeune compagnie Azimut basée à Rostov sur le Don reçoit actuellement un premier lot de 8 SSJ-100 acquis en leasing auprès de GTLK.

DFKwNXkWsAEarcI

Un SSJ-100 pour la compagnie Azimuth. Photo@?

Et pour rester dans le SSJ-100, annonce d’un contrat portant sur 5 SSJ-100 à livrer en Zambie.

Chez les motoristes, annonce de la livraison de 8 moteurs PS-90A-76 par l’OKD Perm Motors pour équiper deux IL-76MD-90A d’ici la fin de l’année. On peut donc espérer voir arriver deux appareils supplémentaires de ce type sous peu… Ceci étant, vu le retard que semble prendre ce programme et la vitesse de livraison des industries russes, il ne faut pas espérer une croissance rapide de la production.

768201be28906fe5e40cd447d623315e

Prototype IL-76MD-90A. Photo@Ilyushin.org

Présenté par le centre d’étude TsAGI, voici le projet « Tslon ». Sous ce nom à première vue barbare se cache en réalité les études relatives à la mise au point d’un remplaçant pour l’An-124. Le TsAGI part sur une formule quadrimoteur à aile haute très ressemblante au produit Antonov mais envisagé en deux variantes, la largeur de l’appareil évoluant pour pouvoir transporter du matériel plus volumineux. Si le projet est important pour les besoins russes, il est plus que douteux vu l’état actuel des finances et des capacités techniques de voir un tel appareil lancé endéans les 10 ans…

4478168_original

Projet « Tslon » présenté par le TsAGI. Photo@flateric

D’autres nouvelles beaucoup moins intéressantes n’ont pas été abordées ici, mais elles feront l’objet d’un tableau résumé concis qui sera publié dans quelques jours. Les « grosses » actualités, bien que ce cette édition ne fut pas exceptionnelle d’un point de vue des commandes, ont été abordées dans les différents articles couvrant le salon.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s