[Actu] Salon MAKS 2017, jour 3

Troisième jour et déjà la moitié du salon MAKS 2017 qui est écoulée, il est donc temps de boucler les nouvelles de la fin de la journée d’hier et de voir un aperçu des nouvelles du jour. Passons en revue les nouvelles les plus intéressantes;

Commençons par l’OKB Ilysuhin, plusieurs nouvelles concernant ce bureau d’études et ses productions ont été annoncées. Tout d’abord, il se confirme que le projet de transporteur tactique IL-112V est retardé. Son premier vol prévu au premier semestre 2017 est maintenant retardé au premier semestre 2018. Cependant, la production en série de l’appareil, destiné à remplacer des An-24 à bout de souffle, doit débuter en 2019 en lieu et place de 2021. Cette annonce qui était plus que prévisible: la mise au point des moteurs ayant pris pas mal de retard, il est quand même curieux de voir le premier vol retardé mais la production en série anticipée… L’armée Russe estime – en ce moment – avoir besoin de 62 appareils.

1200px-Maquette_Ilyushin_Il-112

Maquette de l’IL-112V. Photo@Wikipedia.com

Toujours chez Ilyushin, la fin des essais du projet IL-214 est maintenant annoncé pour… 2024! Cet appareil prévu pour prendre la relève de l’An-12 a vu son développement être lancé en 2000. Depuis ce lancement, le programme n’a avancé qu’à très petite vitesse et la collaboration avec l’Inde a été abandonnée en 2016. L’armée Russe estime avoir besoin de 60 appareils de ce type, mais il est plus que probable vu le calendrier annoncé que ce n’est pas demain la veille que l’on verra le prototype prendre l’air.

1200px-MTS_Il214_maks2009

Maquette du projet d’Ilyushin IL-214. Photo@Wikipedia.com

Signature d’une lettre d’intention entre UAC Rusia et la compagnie de leasing GTLK pour la fourniture de 50 IL-114-300. Ces derniers devraient être livrés à partir de 2019 et la production de cet appareil doit se dérouler à l’usine Sokol de Nizhniy Novgorod. Cet appareil régional turbopropulseur a été construit à environ 20 exemplaires à l’usine TAPO (Tashkent) à la fin des années 80 avant d’être abandonnées. La Russie a décidé de relancer la production de cet appareil pour remplacer les appareils civils régionaux vieillissants.

213425

Un des prototypes d’IL-114-300 vu lors d’une démonstration en vol. Photo@Russianplanes.net

Toujours au niveau de l’aéronautique civile, signalons la lettre d’intention d’Angara Airlines relatif à l’acquisition de 3 MS-21-300. Les appareils, dont la motorisation n’est pas déterminée, devant être livrés entre 2022 et 2025.

Passons aux actualités militaires.

Annonce intéressante de la part du CEO d’UAC Russia, Iouri Slyusar: la Russie est prête à fournir des Sukhoï Su-35S à l’export en plus des appareils actuellement en cours de commande. Cette annonce précise que la Russie est prête à fournir 12 Su-35S à l’Indonésie (ce qui tendrait à confirmer que contrairement à ce qui était encore indiqué récemment, l’Indonésie souhaite en acquérir 12 et non 8) et que la Russie est actuellement en cours de préparation des contrats en vue de la fourniture de Su-35S pour les Emirats Arabes Unis.

213110

Bientôt aux couleurs des Emirats Arabes Unis? Photo@Russianplanes.net

Cette nouvelle qui a déjà été relayée à plusieurs reprises sans jamais être prise au sérieux commence à revenir de manière trop (?) régulière que pour être sans aucun fondement… Les pays du Moyen-Orient sont prompts ces dernières années à varier leurs sources d’approvisionnement, cependant une telle commande auprès de la Russie serait une première et non des moindre si elle se confirme.

Domaine dans lequel la Russie est réputée à la traîne: les drones. Le pays a lancé un programme massif d’investissements dans ce domaine en vue de rattraper son retard. Ce programme commence à porter enfin ses fruits. C’est le groupe « Kronshtadt » qui vient de présenter son nouveau modèle de drone: l’Orion-E.  Ce drone du type MALE (Medium-Altitude Long-Endurance) est capable de transporter une charge utile de 200 Kg sur une distance de 300 Km. Le drone est capable de rester en l’air pour une durée de 24 heures.

c2RlbGFub3VuYXMucnUvaS95L3cvMS9mX1lXMXRiekV1Y25VdllXRXZjR2xqTVRkaUwyOXlhVzl1TURFdWFuQm4uanBlZz9fX2lkPTk2MDQ2

Le drone Orion-E. Photo@?

En outre, ce drone n’est qu’un début: la Russie travaille actuellement sur le drone « lourd » Altair qui aura une longueur de 12 m, une envergure de 30 m et une masse maximale au décollage de 5 tonnes. Son production en série devrait débuter en 2018. Il semble maintenant évident que la Russie mise à fond sur le développement des drones vu qu’elle a bien pris conscience de son retard en la matière…

Pour les amateurs d’appareils historiques, signalons les démonstrations en vol effectuées avec un Ilyushin Il-2 « Shturmovik » qui sort de restauration. Cet appareil qui fut abattu en 1943 a été retrouvé, récupéré et restauré de fond en comble à l’usine NAPO de Novossibirsk où est produit le Su-34.

213561

L’IL-2 vu ici à l’atterrissage. Photo@Russianplanes.net

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s