[Actu] Premier vol du Beriev A-100LL

Annoncé par le blog Sdelano u nas  en date du 21 avril; le premier vol du prototype Beriev A-100LL.

Construit sur base du Beriev A-50 « 52 Rouge« , l’A-100LL est un laboratoire volant employé pour tester les équipements qui seront employés sur les Beriev A-100 de série. Ce dernier, conçu sur la nouvelle plate-forme IL-76MD-90A sera un appareil assurant les fonctions d’alerte aérienne, de commandement et de détection avancée (AWACS).

Les VKS disposent actuellement de 9 Beriev A-50 (conçu sur base de la plate-forme IL-76MD) et de 4 Beriev A-50U (version modernisée de l’A-50) qui sont basés à Novossibirsk Tolmachevo. Une petite dizaine de Beriev A-50 inactifs sont stockés et il est peu probable qu’ils soient un jour remis en service.

203960

Le Beriev A-50 « 43 Rouge », qui semble nécessiter un bon coup de peinture… Photo@Russianplanes.net

Conscients des limitations du Beriev A-50 et suite à l’abandon en 1989 du programme A-50M (version qui aurait du palier aux principales déficiences de l’A-50); les VKS ont mis sur pied une stratégie en deux étapes en vue de revaloriser et d’accroître les capacités de leur flotte d’appareils AWACS:

  • Modernisation des Beriev A-50 actifs au standard A-50U avec installation du système Vega Shmel-M (Izd.RM). L’antenne et ses composants mécaniques restent identiques mais l’ensemble du système informatique les contrôlant sont remplacés ce qui augmente les performances du système (capacité de détection passant de 45 à 150 appareils).
  • Création du Beriev A-100; ce dernier devant d’abord épauler les A-50U avant de les remplacer à terme.

Le Beriev A-100 (Izd. PM) fait suite à un contrat signé par le MoD Russe en date du 8 juin 2006 avec le groupe Vega.

Vega est chargé du développement du système embarqué dénommé Premier; ce système reprendra une configuration similaire à celle de l’A-50/A-50U avec un radôme rotatif monté sur deux pylônes à l’arrière de l’appareil; ce radôme contiendra un radar AESA travaillant en Bande S. Ce radar effectuera 12 rotations par minute (soit le double du système Shmel), ce qui lui permet d’assurer un suivi plus efficace des cibles les plus rapides.

203482

Le Beriev A-50U « 41 Rouge ». Photo@Russianplanes.net

Outre le nouveau radar, l’A-100 disposera d’une nouvelle suite de guerre électronique, d’un nouveau système de navigation PNK-PM et d’un système de communication complètement revu avec notamment une antenne permettant les communications satellites. Peu d’informations précises sont disponibles sur la suite équipant l’appareil, ce qui est logique vu le côté « sensible » des informations.

Les premiers chiffres disponibles indiquent que le système Premier sera capable de suivre jusqu’à 300 cibles à une distance de 650 Km (en fonction du type et de la taille  des cibles) ainsi que d’assurer le guidage de 30 appareils. Ces données sont communiquées à titre informatif et nécessitent clairement d’être affinées.

En ce qui concerne la plate-forme, après avoir envisagés plusieurs plate-formes (dont l’An-124!) les Russes ont repris une plate-forme éprouvée: l’IL-76MD-90A. Cette version modernisée de l’IL-76 dispose d’une nouvelle aile, d’une électronique embarquée entièrement revue (système Kupol-III-76ME et glass cockpit) mais surtout du remplacement des moteurs D-30KP de l’IL-76 par des PS-90A-76. Grâce à ces changements, l’appareil dispose d’un rayon d’action étendu et d’une MTOW augmentée.

166104

L’IL-76MD-90A « 78651 » avant son transfert chez Beriev pour sa conversion en A-100. Photo@Russianplanes.net

L’endurance de l’appareil est évaluée à 6 heures de temps de patrouille à environ 1.000 Km de la base.

Le programme A-100 suit un développement en deux étapes avec la création d’un laboratoire volant par Beriev sur base d’un A-50 (donc sur l’ancienne cellule), ce dernier recevant la dénomination A-100LL et la création du premier prototype « complet » d’A-100 sur base de l’IL-76MD-90A codé 78651 (et premier appareil de série). Le 78651 a été livré par Aviastar SP à Beriev en date du 21 novembre 2014.

L’A-100LL qui a pris l’air pour la première fois le 21 avril, codé « 52 Rouge », est donc le laboratoire volant qui servira à la mise au point des équipements embarqués et qui testera le bon fonctionnement des systèmes entre-eux. Une fois les configurations définitives validées; elles seront employées sur le le premier A-100 « complet ».

4480653

Le laboratoire volant A-100LL chez Beriev à Taganrog. Photo@Tass.ru

Les Russes n’ont pas encore communiqué sur le nombre d’appareils à acquérir, cependant il y a fort à parier que le minimum est une nombre d’appareils identique aux A-50/A-50U en service et selon la formule consacrée « plus si affinités ».

Nous reviendrons plus en détails sur les AWACS Russes dans un dossier complet sous peu.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s