[Actu] Les brèves de la semaine

Comme de coutume, voici une sélection des actualités des trois dernières semaines qui ne nécessitent pas – encore? – un article complet.

Antonov An-225

Le constructeur ukrainien Antonov a effectué les calculs relatifs aux coûts impliqués par la remise en service du deuxième prototype An-225 (pour rappel; ce dernier est stocké inachevé à environ 65% à Kiev); ces derniers s’élevant à un montant situé entre 300 et 400 millions d’USD.

188938

L’An-225-100 au décollage. Image@Petr Bergan

Suite à un accord signé en 2016; le deuxième prototype d’An-225 devrait être achevé et employé pour servir de tests à la production en série de cet appareil en Chine. Néanmoins, outre la question de l’argent qui semble problématique, l’acquisition de certains composants en Russie est pour le moins problématique si pas carrément irréalisable vu l’absence de relations commerciales entre les deux pays.

Chantier naval de l’Amour

Le chantier naval de l’Amour situé à Komsomolsk-na-Amur va procéder à une recapitalisation nécessaire allant de 7 à  14 milliards de Roubles lui permettant de d’équilibrer des comptes plombés par des dettes antérieures tout en étant apte à recevoir des commandes supplémentaires qui l’intéressent (notamment des corvettes 20380).

Chantier naval Zvezda 

Dans le cadre du projet Arctic LNG-2 de Novatek, le chantier naval Zvezda va produire des navires gaziers entre 2020 et 2036 qui seront subventionnés par l’état russe en vue d’offrir un coût de production compétitif par rapport aux chantiers navals sud-coréens.

Le projet Arctic LNG-2 d’une valeur estimée de 25 milliards d’USD vise à exploiter un champ de gaz naturel offshore en Sibérie et est le fruit d’une collaboration entre Novatek et des entreprises occidentales. La nécessité de disposer de navires aptes à assurer le transport du gaz naturel permet donc de faire travailler le chantier naval Zvezda qui est idéalement équipé et situé pour fournir les navires mais dont les coûts de production sont plus élevés que celui de ses concurrents coréens; l’intervention de l’état russe devrait donc permettre de « combler la différence » rendant le chantier naval Zvezda plus attractif à terme.

Croiseur lance-missiles Moskva (Izd.1164)

Le croiseur lance-missiles Moskva (Izd.1164 Slava) appartenant à la flotte de la Mer Noire est en attente de modernisation et/ou d’une décision sur son sort depuis plusieurs mois; il semble maintenant que la modernisation du navire soit envisagée mais à l’horizon 2020-2021.

Russian_cruiser_Moskva.jpg

Le croiseur Moskva. Image@wikipedia.com

On peut aisément se poser la question de la pertinence d’une modernisation pour un navire qui aura atteint l’âge vénérable de 38 ans en 2020…

Destroyers Lider (Izd.23560)

Le futur et toujours hypothétique « navire lourd russe » de la classe Lider (Izd.23560) dont l’avenir n’est pas (encore?) gravé dans le marbre vient de voir ses caractéristiques évoluer. Alors que les estimations initiales tablaient sur un déplacement de 12.000 tonnes, les chiffres mis à jour parlent d’un déplacement augmenté à 19.000 tonnes (en comparaison un Kirov à pleine charge est à 25.000 tonnes), la propulsion nucléaire est bel et bien confirmée, l’armement serait basé sur 60 missiles anti-navires, 128 missiles anti-aériens et 16 missiles anti-sous-marins. Les travaux de design technique doivent se dérouler entre 2019 et 2022 avec une mise sur cale de l’unité tête de série qui suivrait (conditionnel de rigueur) dans la foulée.

1023666318

Maquette d’un des design étudié dans le cadre du projet Lider.

Certes, les chiffres indiqués sont ambitieux sans être extrêmement précis et il y aura probablement encore un déplacement du calendrier vers la droite mais il semble que la marine russe mette enfin en place un programme cohérent pour sa Marine. A voir si les moyens financiers et politiques suivront.

Destroyers Udaloy (Izd.1155)

La très longue et pour le moins attendue modernisation de l’Admiral Shaposhnikov (Izd.1155 Udaloy) s’achève enfin. Lancé en 2015, les travaux ont lieu au chantier naval Dal’Zavod et portent principalement sur le remplacement des missiles anti-navires par des Kh-35, le montage d’une nouvelle artillerie ainsi que le montage d’un nouveau système de tir.

RFNMarshalShaposhnikov

L’Admiral Shaposhnikov avant son entrée en modernisation. Image@?

Les essais à la mer sont attendus pour la fin de 2019 avec un retour en service au sein de la Flotte du Pacifique en 2020. Pas moins de quatre autres navires de cette série sont prévus pour passer également en modernisation à terme.

Frégates Admiral Grigorovitch (Izd.11356) / Inde

On y voit enfin plus clair en matière de frégates Izd.11356 vendues/à produire pour l’Inde, selon les dernières informations:

  • Deux frégates 11356 prévues pour la Marine Russe sont vendues à l’Inde qui financera leur achèvement au sein du chantier naval Yantar de Kaliningrad ainsi que leur adaptation au missile BrahMos
  • Une frégate produite pour la Russie sera envoyée en Inde pour achèvement au chantier naval de Goa
  • Une autre frégate 11356 sera produite intégralement en Inde au chantier naval de Goa

Les turbines à gaz et les réducteurs employés pour motoriser les frégates en question seront fournies par l’Ukraine.

Frégates Admiral Gorshkov (Izd.22350)

Les frégates Admiral Gorshkov (Izd.22350) vont recevoir le système 5P-42 « Filin » de brouillage des systèmes de ciblage optiques et opto-électroniques des armements légers pouvant être employés contre les navires. Capable de fonctionner sur des distances maximales de 5 Km, le système « Filin » peut brouiller les systèmes de vision nocturne, les système de ciblage laser ainsi que les systèmes de guidages de missiles ATGM.

6hjtl9e5wezx

La frégate Admiral Gorshkov lors d’essais à la mer.

De plus, au niveau des deux frégates de la cette classe qui attendent toujours des turbines à gaz de substitution, les choses se débloquent enfin avec l’arrivée annoncée des turbines (et réducteurs associés) de production russe.

Ce déblocage semble également être annonciateur de la mise sur cale dans un proche avenir d’une nouvelle frégate Admiral Gorshkov; la chose est discutée pour l’instant même si aucun contrat en ce sens n’a été signé.

Irkutsk MS-21

Le projet d’avion moyen-courrier Irkutsk MS-21-300 poursuit sa mise au point malgré les écueils rencontrés et plusieurs informations intéressantes sont tombées la semaine écoulée;

  • 1,6 milliard de Roubles de subventions sont alloués au projet en 2019 avec un total de 10,5 milliards de Roubles répartis entre 2019 et 2021
  • 175 appareils sont commandés (commandes fermes) et les prévisions tablent sur 70 appareils produits annuellement à Irkutsk avec la possibilité de monter à 100 (selon la demande)

Deux prototypes ont déjà été produits et sont engagés dans les essais en vol, un troisième prototype effectuera son premier vol d’ici quelques mois avant de rejoindre le programme en 2019 tandis qu’un quatrième est en assemblage final chez IAPO avec arrivée prévue en 2019 également; en outre, la mise en place de la production en série ainsi que de la chaîne logistique est en cours de mise en place.

Kalibr-M (missile)

Peu d’informations disponibles pour l’instant, mais la Russie planche actuellement sur la création d’une variante terrestre du missile Kalibr-M actuellement en cours de développement pour la Marine Russe avec une autonomie portée à 4.500 Km.

Le lancement du développement de ce missile fait suite au retrait du traité INF par la Russie.

Kamov Ka-226T / Inde

L’Inde a fait l’acquisition de 200 hélicoptères légers Ka-226T de chez Kamov dans un contrat signé en décembre 2015, ce dernier devant équiper l’armée de l’air et l’armée de terre locales. La production de l’appareil sera répartie entre la Russie et l’Inde avec HAL qui servira de partenaire local, en outre la possibilité de passer à 400 appareils est incluse dans le contrat d’origine.

Dans le cadre du salon Aero India 2019, la Russie a annoncé le 20 février que plusieurs accords ont été signés avec des partenaires locaux qui se chargeront de produire localement des composants pour le Ka-226T.

MiG-29 / Inde

Il n’est un mystère pour personne que les processus d’acquisition de matériels militaires par l’Inde sont notoirement lents, retardés et parfois abandonnés pour d’obscures raisons. Ceci étant, la flotte de l’IAF vieillit rapidement et le taux d’attrition est important (avec notamment la perte d’un MiG-27ML en date du 12/02) ceci plaçant l’IAF dans une position délicate au niveau du renouvellement de sa flotte.

main-qimg-dae987bcb8431ce860f75e84a64ec181.jpg

Le KBU3129 est un MiG-29B porté au standard MiG-29UPG. Image@RSK MiG

En attendant des décisions politiques qui n’arrivent toujours pas, l’Inde aurait envoyé une demande à la Russie pour faire l’acquisition de 21 MiG-29 construits dans le courant des années 1990 pour la Russie mais jamais achevés et stockés au sein de l’usine Lukhovitsy. Ces appareils seraient achevés et portés au standard MiG-29UPG identique à celui des appareils déjà en service au sein de l’IAF; l’Inde garde même la porte ouverte à la possibilité d’augmenter cette acquisition, sur base de certaines sources, ce sont pas moins de 34 appareils qui seraient disponibles à la vente.

En outre, l’Inde a présenté une maquette du missile BrahMos NG qui devrait être disponible d’ici 3 à 5 ans. Ce missile est prévu pour équiper également la flotte de MiG-29UPG de l’IAF.

MiG-31BM

Livraison en date du 20 février de deux MiG-31BM à l’aéronavale de la Flotte du Pacifique basée à Yelizovo. Les deux appareils concernés portent les numéros de Bort 25 et 38 Bleu.

Mil Mi-26

Russian Helicopters envisage de mettre au point une version adaptée au service dans la zone arctique du Mi-26. Vu la charge utile et l’autonomie de ce dernier, il semble assez évident que l’intérêt pour une telle version de cet appareil semble couler de source.

Mil Mi-28NM

La force aérienne russe semble mécontente des performances de ses Mi-28N durant leur engagement en Syrie tout comme le montant demandé par Russian Helicopters pour produire la version modernisée est manifestement trop élevé pour l’armée russe; par conséquent, le MoD n’envisage pas de passer commandes pour la version modernisée, le Mil Mi-28NM.

fHcA_Jmwe2g-1-1024x668

Prototype du Mi-28NM. Image@russianplanes.net

Cet abandon, qui n’est pas encore confirmé, pourrait profiter au principal concurrent du Mi-28NM: le Ka-52. Il semble cependant que le MoD russe n’a pas encore fermé définitivement la porte à une éventuelle commande supplémentaire mais il est clair que le prix est et reste la principale pierre d’achoppement.

Porte-aéronefs Admiral Kuznetsov (Izd.1143.5)

La rénovation du porte-aéronefs Admiral Kuznetsov (Izd.1143.5) se poursuit avec l’installation d’un nouveau système de détection d’incendie qui sera installé à bord du navire; à noter que ce système ne sera installé que dans la moitié des pièces du navire (environ 700 pièces sur les 1.500 au total).

zUVXWS3.jpg

L’Admiral Kuznetsov en modernisation au sein de 35 SRZ. Image@Pavel Lvov

Sukhoï Su-30SM

Plusieurs actualités relatives au Su-30SM cette semaine, ces dernières faisant suite à une visite effectuée par le MoD russe, au sein de l’usine IAPO d’Irkutsk;

  • Annonce de l’avancement des travaux de modernisation du Su-30SM, ces travaux ayant pour but d’accroître les capacités de l’appareil ainsi que de substituer les équipements importés par des équipements d’origine russe
  • La confirmation de la commande par l’Arménie de quatre Su-30SM ces derniers étant acquis au même prix que celui pratiqué par la Russie pour ses propres acquisitions
  • La Biélorussie recevra quatre Su-30SM en 2019
  • La Russie envisage d’acquérir soixante Su-30SM supplémentaires même si la commande n’est pas encore confirmée

On le voit donc malgré certaines incertitudes qui planent sur le programme; les ventes à l’export se poursuivent (bien aidées par des taux TRES avantageux) pour le Su-30SM, après le Kazakhstan, la Biélorussie, le Myanmar, c’est l’Arménie qui deviendra le nouvel opérateur du Su-30SM.

Sukhoï Su-30MKI

L’IAF (Indian Air Force) a passé commande au fil des années de pas moins de 272 Su-30 adaptés pour ses besoins; le Su-30MKI. Malgré un taux d’attrition élevé qui est malheureusement coutumier en Inde, il semble que l’IAF qui voit sa flotte se réduire avec le retrait d’appareils dû à leur âge avancé discute avec Rosoboronexport l’acquisition de 18 kits de Su-30MKI (d’une valeur de 800 millions d’USD) à assembler chez HAL.

Sukhoï Su-35S

Pas une nouveauté en soi, mais la confirmation par Denis Mantourov que les discussions portant sur la vente potentielle de Su-35S aux Emirats Arabes Unis sont bel et bien en cours.

Sukhoï Su-57 / Sukhoï S-70

On commence à y voir plus clair sur la « relation » entre le T-50-3 et le drone S-70 Okhotnik; si l’on en croit un article publié cette semaine il s’agit pour le prototype T-50-3 de tester certains composants du drone S-70 ainsi que la communication (les moyens employés, tout du moins) entre les deux appareils.

244219

Le T-50-3 codé 053 Bleu qui servira pour les tests avec le drone Okhotnik. Image@Michael Polyakov

De plus, il se précise (même si cette information vient confirmer ce qui était déjà connu) que les premiers Su-57 de série avec moteurs Izd.30 validés et aptes pour le service sont attendus à l’horizon pour 2023.

Tupolev Izd.80 PAK DA

Selon le patron de Tupolev, Alexander Konyukhov, la création du bombardier stratégique subsonique Izd.80 PAK DA va prendre de 5 à 7 ans; cette information cadre avec des déclarations antérieures effectuées au sujet de ce projet. On peut donc s’attendre à l’arrivée de l’appareil d’ici à 2024-2026 avec une arrivée en première ligne à l’horizon 2030.

146178405802026459

Non, ceci n’est pas le PAK DA. C’est une image d’illustration régulièrement employée pour représenter le projet.

En outre, on apprend également que l’ensemble des contrats relatifs à la création et mise au point de l’appareil ont été signés. Ceci semble anecdotique mais est un bon indicateur de l’avancement et de la solidité du projet contrairement à ce que l’on peut parfois lire par ailleurs.

T-90S / Vietnam

Après avoir passé commande de 64 MBT T-90S en 2017, les premières livraisons qui porteraient sur 32 unités ont été effectuées par UVZ auprès du Vietnam au début de l’année 2019.

Un deuxième lot portant sur un nombre indéterminé de T-90S a été livré dans le courant du mois de février.

VMF / Marine Russe

Dans un discours adressé à la nation et daté du 20 février, le président russe a tracé les grandes lignes des développements à venir pour la Marine Russe; d’ici à 2027 on peut s’attendre à voir arriver les navires suivants:

  • Sept sous-marins Izd.855(M)/Izd.955(A) (Yasen/Boreï)
  • Cinq frégates Izd.22350(M) (Admiral Gorshkov/Super-Gorshkov)
  • Dix-sept corvettes Izd.2038x (différentes variantes de la corvette 20380)

Ce programme semble relativement cohérent avec les besoins de la Marine russe ainsi qu’avec les capacités de production des chantiers navals locaux, sachant que des classes plus lourdes (voir le § sur les Lider) ne seront pas mises sur cales avant plusieurs années.

2 réflexions sur “[Actu] Les brèves de la semaine

  1. Bonjour,
    Article toujours aussi intéressant mais étonnant que l’institut Krylov russe ait autant de difficultés sur les turbines à gaz pour la propulsion et que l’Ukraine ait conservé aussi longtemps de l’intérêt …

    J'aime

    • Avis personnel, je pense que les russes se sont reposés trop longtemps dans certains domaines sur les productions des autres (turbines à gaz, turbines d’hélicoptères, etc…) et que ceci couplé avec la perte des compétences post-1990 a créé un gouffre abyssal qui est très onéreux et chronophage à résorber.

      Je n’irais pas jusqu’à dire qu’ils repartent de zéro dans certains domaines mais pas loin; le secteur naval ayant été – et de loin – le plus impacté.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.