[Actu] Sukhoï Su-30SM; état des lieux

Le dernier article relatif au Sukhoï Su-30SM remonte déjà à plusieurs semaines et le moins que l’on puisse dire c’est que les nouvelles en rapport avec cet appareil se succèdent pour l’instant.

Entre les livraisons, les annonces et les commandes: inutile de préciser qu’il est temps de passer ce sujet en revue.

Voici donc un tour d’horizon de la question.

Biélorussie

C’est en date du 20 juin 2017 dans le cadre du salon du Bourget près de Paris que la Biélorussie a signé un contrat portant sur l’acquisition de 12 Su-30SM.

Les livraisons doivent normalement débuter en 2019 et il semble que les appareils biélorusses diffèreront de leurs homologues russes de part le montage de certains équipements produits localement.

Aucun détail sur les équipements en question n’est connu pour le moment.

Kazakhstan

Continuons avec l’information la plus récente: la signature d’une commande supplémentaire portant sur 12 Su-30SM pour l’armée de l’air du Kazakhstan.

Cette commande qui s’inscrit dans le cadre de la coopération militaro-technique entre la Russie et le Kazakhstan va donc voir ce dernier compléter les Su-30SM déjà en service et/ou en commande pour l’armée de l’air locale.

Sukhoi-Su-30SM-Jet-Fighter

Le Su-30SM « 01 Rouge » de l’armée de l’air du Kazakhstan. Photo@?

Le Kazakhstan a signé deux contrats pour des Su-30SM; un premier contrat portant sur 4 Su-30SM et daté de mai 2014 ainsi qu’un deuxième contrat portant sur 7 Su-30SM et daté de décembre 2015. Il y a actuellement 6 appareils en service qui sont codés 01 à 06 Rouge, le solde (soit 5 appareils) restant à livrer rejoindront la base de Taldykorgan (région d’Almaty).

Avec cette nouvelle commande, le Kazakhstan se retrouvera à terme avec une flotte de 23 Su-30SM qui seront identiques aux appareils livrés en Russie. Les projets tablent sur 36 Su-30SM à l’horizon 2020, il est donc probable que l’on assiste à une commande supplémentaire… Sauf si le Kazakhstan décide de faire l’acquisition de MiG-35.

VKS

Les livraisons de l’année 2017 pour l’armée de l’air Russe concernent le 14 GIAP de Khalino (Oblast de Kursk); ces livraisons annoncées portent sur 14 appareils pour l’année 2017 et permettent d’assurer la conversion d’une escadrille de MiG-29SMT sur Su-30SM.

Après avoir déjà reçu les Su-30SM 71 et 72 Rouge en date du 3 juin 2017, les 73 et 74 Rouge en date du 27 juillet 2017, c’est au tour des 75 et 76 Rouge de suivre en date du 10 septembre.

59b53cc9529e5_005

Le Su-30SM « 75 Rouge » et le supposé « 76 Rouge » en arrière-plan. Photo@Piligrim51

Si le 75 Rouge (S/n: T10MK5 1416) est bel et bien documenté, il n’y a encore aucune photo disponible du 76 Rouge (S/n: T10MK5 1417). Le deuxième appareil de ce lot est bel et bien visible mais pas son numéro de Bort.

Chose intéressante avec ces appareils, c’est la présence de l’afficheur tête haute (HUD) Thales 3022; le programme de substitution des équipements est en cours mais beaucoup moins avancé que certains médias l’avaient annoncé. A terme, c’est l’afficheur tête haute (HUD) du Su-35S (l’IKSh-1M) qui équipera les Su-30SM.

59b53ccc499f7_006

Le Su-30SM « 75 Rouge ». Photo@Piligrim51

Il se précise également que les VKS recevront 14 Su-30SM cette année: si cette information se confirme, le nombre annoncé de 17 appareils à livrer pour 2017 sera dépassé.

VMF

Les livraisons se poursuivent au sein de la Marine Russe et c’est toujours le 72 AvB de Chernyakhovsk qui reçoit les appareils livrés.

Après avoir reçu en décembre 2016 le Su-30SM 70 Bleu suivi par les 71 et 72 Bleu en mai 2017, trois appareils supplémentaires ont été réceptionnés à la fin août 2017.

0_b39a7_7ae806e3_orig

Le Su-30SM « 74 Bleu ». Photo@Nikolay Enin

Ces trois appareils, codés 73 à 75 Bleu (S/n: T10MK5 1418-1420) comprennent notamment un appareil un peu original: en effet, le 75 Bleu est le 100ème Su-30SM produit. Il s’agit donc du deuxième appareil « moderne » en Russie qui franchit le cap symbolique des 100 appareils produits après le Su-34.

0_b39a5_5c36ee10_orig

Le Su-30SM « 75 Bleu ». Photo@Nikolay Enin

Les 6 Su-30SM du 72 AvB de Chernyakhovsk devraient logiquement être complétés à terme par 6 autres appareils en vue de constituer une escadrille homogène. Cependant, plus aucune livraison pour la Marine Russe n’est prévue cette année.

Avec ces livraisons, la Marine Russe dispose actuellement de 20 Su-30SM et il reste encore 8 appareils à livrer. Le plus logique étant de voir 6 Su-30SM livrés à Chernyakhovsk pour permettre de constituer une escadrille complète et les deux appareils restants livrés au 279 KIAP de Severomorsk-3 pour compléter la dotation en Su-33 (et/ou permettre la constitution d’une deuxième escadrille).

Perspectives d’avenir et fin de production

Les annonces récentes parlent d’une fin de la chaîne de production de Su-30SM chez IAPO en 2022 et ce sous réserve qu’aucune commande additionnelle ne soit placée. Les estimations tablent sur une cinquantaine d’appareils à fournir pour la Marine Russe et une cinquantaine d’appareils pour l’exportation: Bangladesh (si ça se confirme), Biélorussie et Kazakhstan. Les Iraniens se sont montrés intéressés par l’acquisition de Su-30SM(E) mais une commande est peu probable pour l’instant.

Il reste encore environ 15 Su-30SM à livrer (soit environ un an de production) pour compléter les contrats en cours pour la Russie (pour rappel: 88 Su-30SM pour les VKS et 28 Su-30SM pour les VMF).

Evidemment, dans le cadre du GPV 2018-2025: des commandes supplémentaires pour la Russie pourraient être placées. Dans tel cas,  la date-butoir de 2022 serait reculée.

216687

Le Su-30SM « 45 Bleu » baptisé Irkutsk. Photo@Russianplanes.net

Une fois que la production du Su-30SM sera achevée, l’usine IAPO perdra une partie de sa capacité de production d’appareils militaires (il ne restera que les Yak-130 et Yak-152) et au profit de sa capacité de production d’appareils civils (SSJ-100 et MS-21).

A terme, la production de chasseurs modernes sera concentrée chez KnAAZ à Komsomolsk-na-Amur avec les Su-35S et Su-57. Le processus de concentration des centres de production venant à peine de débuter, il y a fort à parier que d’autres usines vont voir leur rôle évoluer.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s