[Actu] 101ème anniversaire de l’Aéronavale Russe

C’est en date du 17 juillet que l’aéronavale Russe fête son 101ème anniversaire. Cette date, décidée par le commandant en chef de la Marine, fait suite à l’ordre 253 daté du 15 juillet 1996.

La Russie Tsariste s’est intéressée assez tôt à l’aviation et c’est à partir de 1909 qu’elle commença à s’intéresser à l’usage d’avions pour venir en soutien de sa marine et/ou pouvant être déployés au départ des navires. Il faudra attendre encore une petite année pour voir le premier vol d’un appareil de « l’aéronavale » russe avoir, en date du 16 septembre 1910. Piloté par le lieutenant S.F. Dorozhinskiy, ce vol avait la particularité (pour l’époque, précisons-le d’emblée) de se dérouler au-dessus de l’eau.

Faisant suite à ce premier vol et aux autres qui suivirent, la Russie décida de s’équiper d’avions et de constructeurs capables de répondre aux besoins du pays. C’est ainsi que cinq usines de production vont être mises en place à travers le pays, ces usines produisant à la fois des avions et des hydravions; ces derniers étant employés par la Marine.

C’est en date du 17 juillet 1916 que 4 hydravions Grigorovitch M-9 connurent le premier combat rapproché en vue de défendre une base navale russe d’une attaque par 4 appareils allemands. Ce combat se terminant par une victoire des Russes sans la moindre perte de leur côté. Ceci sera considéré dans l’imaginaire russe contemporain comme acte « fondateur » de l’aéronavale russe.

Grigorovič_M-9

Un hydravion Grigorovitch M-9. Photo@Wikipedia

A l’occasion du 101ème anniversaire, un état des lieux et une présentation du matériel employé par les VMF ont été fait à Saint-Pétersbourg.

La présentation du matériel a notamment été l’occasion de voir le dernier IL-38N sorti de modernisation (pour le moment) avec le « 78 Jaune » portant le nom de baptême « Fyodor Zolotukhin » et le registre RF-75338. A cette occasion, il fut également possible de constater qu’à l’instar des IL-38 à l’époque de l’URSS, les IL-38N ont reçu le marquage de l’aigle qui tient un sous-marin en ses serres appliqué près du numéro de Bort.

Bien que ce genre de considérations soit purement subjective; la combinaison de la livrée aubergine avec le marquage est du plus bel effet sur l’IL-38N.

213371

L’IL-38N « 78 Jaune ». Photo@Russianplanes.net

Autre appareil caractéristique de la Marine Russe, le Tu-142. C’est le « 51 Noir », un Tu-142MK qui porte le numéro de registre RF-34059 et le nom de baptême « Iouri Malinin » qui a effectué un passage à basse altitude au-dessus de Saint-Pétersbourg.

213415

Le Tu-142MK « 51 Noir » vu au-dessus de Saint-Pétersbourg. Photo@Russianplanes.net

Lors des répétitions avant la présentation du matériel, un Il-78M, un Ka-27 et un Tu-142MR (le « 17 Rouge » nommé « Veliky Ustyug ») ont également été présentés; les deux Tu-124 (-MK et -MR) effectuant un passage ensemble au-dessus de la ville.

Bien que l’IL-78M ne soit pas un appareil de la Marine, ces derniers servent également au ravitaillement des appareils de l’aéronavale, donc leur présence dans une telle présentation n’a rien d’étonnant.

213253

Un IL-78M, un Tu-142MR et un Ka-27 en arrière-plan. Photo@Russianplanes.net

En ce qui concerne l’état de la Marine Russe, l’article suivant nous permet d’en apprendre un peu plus.

Si l’on se fie à ce dernier, 60% des IL-38N sont modernisés et la moitié des Ka-27 ont également été modernisés… Si il est vrai que ces deux types d’appareils sont en cours de modernisation; avec 8 IL-38N et 18 IL-38, nous sommes loin des 60% annoncés. Idem en ce qui concerne les Ka-27; il y a au mieux 5 à 7 appareils modernisés, bref loin des 50% d’appareils en dotation.

Ka-27 (1)

Ka-27 « 20 Jaune ». Photo@Pinterest

La situation devient presque cocasse, lorsque le chef de l’aviation navale, le Major-Général Igor Kozhin parle de modernisation des Su-33. Si il est vrai que les appareils reçoivent actuellement une mise à jour avec le système Gefest SVP-24-33 permettant un emploi plus précis des munitions non-guidées, le terme de « modernisation » est clairement galvaudé. Cependant, il annonce quand même que l’intégralité des Su-33 passeront par cette mise à jour, ce qui n’était pas le cas initialement.

788239

Le Su-33 « 84 Rouge ». Photo@Airplanepictures

Il semble assez évident que dans le cadre de cet anniversaire, « les mauvaises nouvelles » ne sont pas autorisées, cependant il est quand même possible d’apprendre certaines choses intéressantes et de tirer les conclusions de ce qui est observable;

  • Un nouvel appareil de patrouille maritime est en cours de développement, ce dernier devant prendre la relève des appareils existants. L’évaluation initiale portait sur le Tu-204P, l’IL-114P et l’A-42. On verra ce qu’il en ressortira, sachant que cette décision était déjà annoncée pour 2015, puis 2016, puis 2017…
  • L’acquisition des 20 Su-30SM est considéré comme étant d’une importance capitale. Si ces appareils neufs et modernes sont un solide coup de jeune pour les VMF, ils ne doivent pas masquer le fait que la flotte de chasseurs/bombardiers n’est pas de première jeunesse.
  • Les Su-33 ne sont pas prêts de partir, que du contraire. Si une modernisation lourde est largement nécessaire pour ces appareils, il est quand même logique de ne pas confondre une mise à jour des appareils avec une véritable modernisation.
  • Aucun mot n’est dit sur une éventuelle modernisation des Tu-142 (et variantes). Si les cellules de ces appareils sont jeunes, leurs équipements embarqués ne sont pas vraiment à la pointe. Cependant le Bear est réputé être un appareil complexe et cher à l’exploitation, est-ce que la mise au point d’un nouvel appareil de lutte ASW n’est pas un moyen de préparer son remplacement? A voir.
  • Un nouvel hélicoptère embarqué serait en cours de développement, mais son arrivée n’est pas attendue avant environ 10 (!!) ans. Si le Ka-27 et variantes est encore un appareil viable, surtout après sa modernisation, les cellules ne tiendront pas le coup éternellement.

On le voit donc derrière les annonces et les parades: le bilan du 101ème anniversaire est en demi-teinte. Le Major-Général Kozhin indique que 60% du parc de l’aéronavale sera modernisé à la fin de l’année, mais cette déclaration a de quoi laisser des plus perplexe.

2013_Tu-142M_01

Le Tu-142MK « 95 Noir ». Photo@beriev.com

Si il est évident que la situation des VMF est bien meilleure actuellement qu’il y a 5 ou 10 ans, le chemin à parcourir est encore important et il semble se confirmer que la vitesse de réalisation de la modernisation est des plus lente et les plans pour le moins obscurs…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s