[Actu] Assemblage final du prototype Tu-160M2

C’est le journal business-gazeta.ru qui l’annonce aujourd’hui: le prototype du Tupolev Tu-160M2 est entré en phase d’assemblage final au sein de l’usine KAZ (Kazan).

Déjà abordé plusieurs fois sur ce blog, le programme de Tu-160M2 concerne la relance de la production du Tupolev Tu-160 dans une variante modernisée (concernant l’électronique embarquée, les armements et la motorisation) avec comme objectif la construction de 50 appareils neufs à partir de 2021.

TU-160-bomber

Tu-160 vu ici à l’atterrissage. Photo@defencetalk.com

Ce programme, qui pallie en partie aux retards rencontrés par le programme de nouveau bombardier furtif PAK DA, doit permettre à la Russie de renforcer sa flotte de bombardement tout en posant les bases de la rénovation de sa capacité industrielle de production de bombardiers lourds.

Décidé à la fin de 2015, la production du Tu-160M2 est un programme mené tambour battant par la Russie malgré l’ampleur de la tâche à accomplir. En effet, la grosse majorité de l’outil de production avait été détruit et excepté certaines cellules inachevées conservées dans un coin de l’usine de Kazan: il ne restait plus rien de la chaîne de production du Tu-160.

2KCtP

Une des cellules stockées à l’usine KAZ en mars 2016. Photo@телеканал Россия

Cependant, les ingénieurs russes vont travailler vite et bien – la libération rapide des capitaux nécessaires ayant été très utile – et ils vont mettre au point un programme astucieux décomposé en deux grandes phases: création des prototypes Tu-160M2 sur base des cellules inachevées et fabrication des appareils neufs ensuite.

Faisons un petit retour en arrière.

En 1992, Boris Eltsine alors président de la Russie, fait savoir aux militaires qu’il n’y aura pas de poursuite de production du Tupolev Tu-160, ce dernier n’ayant plus aucun intérêt dans le nouveau contexte géopolitique. La décision de stopper la production entraîna l’arrêt immédiat des travaux sur les cellules en cours de construction à l’usine de Kazan.

v4WN9

Une autre vue du hall d’assemblage des Tu-160 à l’usine KAZ en mars 2016. Photo@Tatar-inform.ru

Pas moins de 6 appareils se trouvaient à différents stades de finition sur les chaînes;

  • 08-02 et 08-03 achevés à 85%
  • 08-04 et 08-05 achevés à 65%
  • 09-01 et 09-02 achevés à 45%

Il semble que d’autres appareils (du lot de production 09) étaient également en cours de production mais leur sort est inconnu et/ou non-documenté. Le peu que l’on sait au sujet des 09-03 et 09-04 indiquent qu’ils étaient complétés à 25% mais aucun détail supplémentaire sur ces appareils ainsi que leur sort n’est disponible.

JsOOa

Sur cette photo prise en mars 2016 au sein de l’usine KAZ permet de voir que le travail a déjà débuté sur le 08-04. Photo@телеканал Россия

L’histoire étant un éternel recommencement, les Tu-160 avec les numéros d’usine 08-02 et 08-03 seront achevés pour compléter la dotation d’appareils de l’armée Russe; le 08-02 est devenu le 07 Rouge tandis que le 08-03 est devenu le 08 Rouge en 2008.

Lors de la livraison du 08 Rouge en 2008, la flotte de Tu-160 active en Russie s’élevait à 16 Tu-160 au sein de la force aérienne, un Tu-160 de test employé par Tupolev et 3 cellules « bien avancées » de Tu-160 au sein de l’usine KAZ.

image

Le 17ème Tu-160 Russe et actuellement propriété de Tupolev. Photo@Russianplanes.net

La relance de la production soulève plusieurs problèmes;

  • La documentation liée à l’appareil date de l’époque soviétique et est encore intégralement faite sur support papier
  • La grande majorité des fournisseurs et sous-traitants n’existent plus
  • L’outil de production a été détruit à une époque où la ferraille permettait de faire rentrer de l’argent dans les caisses…
  • Le personnel n’est pas apte à maîtriser les techniques de production

Bref, la tâche à abattre est colossale.

Mais la relance du projet n’est pas issue du hasard; il ressort quand même de manière assez intéressante que les cellules les plus achevées qui ont été conservées en 1992 n’ont pas été simplement abandonnées à l’extérieur sur un tas de ferraille mais conservées sous abri au sein de l’usine.

210509

Le bombardement russe ne peut se concevoir sans Tupolev… Photo@Russianplanes.net

Cette décision des plus visionnaire trouve son origine chez certains dirigeants de l’usine ayant compris le potentiel et l’utilité de l’appareil (et donc ménageant un hypothétique avenir pour l’usine, il est vrai). Tout n’a pas pu être sauvegardé et « protégé » mais il ressort quand même que l’existence des cellules en question est tombée à point nommé et à permis aux ingénieurs de venir avec une solution « clef sur porte ».

XZ3hQ4ERrv

Le 08-02 vu ici lors de sa sortie d’usine en 1997. Photo@polygon-press

L’information publiée aujourd’hui indique que la cellule 08-04 dont l’achèvement était estimé à 65% vient de passer en phase d’assemblage final au sein de l’usine KAPO avec un premier vol de l’appareil prévu pour 2018.

Lorsqu’on sait que les premiers travaux sur ce dernier ont débutés en 2016 et qu’à peine un an plus tard il passe déjà en phase d’assemblage final: c’est tout simplement un record du genre. Surtout pour l’industrie aéronautique russe qui est rarement réputée pour sa célérité…

Cependant, outre l’avancement dans la fabrication du prototype, d’autres nouvelles récentes permettent d’évaluer l’avancement du projet; en avril de cette année, l’usine KAPO a inauguré sa chambre ELU-24 permettant la soudure du titane ainsi que la chambre UVN-45 permettant de travailler le titane. La remise en état de ces deux équipements primordiaux pour la production du Tu-160 fait suite à des contrats signés en mars 2016 et bouclés en date du 30 mars 2017. Avec ces équipements disponibles, la production de la pièce maîtresse de l’appareil redevient possible.

c2RlbGFub3VuYXMucnUvdXBsb2Fkcy8xLzMvMTM5MTQ1OTYyNTI1OV9vcmlnLmpwZWc_X19pZD03NjA4Ng==

Cette infographie permet de mieux visualiser les composants principaux du Tu-160 et des centres de production. Infographie@UAC Russia

Le passage du 08-04 en phase d’assemblage nous apprend également que ce dernier ne sera pas un Tu-160M2 « complet »; ce prototype permettra de tester une partie des systèmes de l’appareil ainsi que le processus de production mais il ne disposera pas de la suite électronique et dus système de navigation du Tu-160M2 qui est toujours en cours de développement par KRET, il ne disposera pas non plus des moteurs NK-32.02 dont la production vient de débuter chez Kuznetsov et le nouveau missile Kh-BD est toujours en cours de développement.

Il reste donc encore du travail à accomplir et le 08-04 ne sera qu’une sorte de « Tu-160M1,5 » mais l’avancement des travaux et la rapidité de l’exécution du projet sont de bons indicateurs de son importance pour la Russie et sa flotte de bombardiers stratégiques.

Tupolev_Tu-160_cockpit_Beltyukov-1

L’actuel cockpit du Tu-160 ne sera que de l’histoire ancienne sur le Tu-160M2. Photo@Russianplanes.net

D’un point de vue du planning (soumis à changements, comme toujours); Iouri Slyusar (CEO d’UAC Russia) confirme que le premier appareil de série au standard Tu-160M2 « complet » ne prendra pas l’air avant 2021 ce qui est logique vu que le développement de certains composants ne sera pas achevé avant 2020 (c’est le cas notamment de la suite électronique et du système de navigation).

Bien évidemment, l’investissement dans le projet Tu-160M2 se fait en partie au détriment du projet PAK DA pour lequel un premier prototype n’est pas attendu avant 2025-2026 pour une entrée en service à l’horizon 2030. L’avantage étant l’existence de « briques technologiques » qui seront communes entre les deux projets; c’est notamment le cas de la motorisation, des équipements embarqués et des armements. En outre, le personnel qui est formé actuellement à la production du Tu-160M2 et se « faisant la main » sur le 08-04 sera amené à terme à produire le PAK DA.

ErzNKaw

Vue d’ensemble de la ligne d’assemblage final du Tu-160. Photo@gelio.livejournal.com

Enfin, il apparaît que l’usine KAZ subit actuellement de gros travaux de rééquipement dont une partie concernent ses installations externes (visible sur Google Earth). Le rééquipement bénéficiera au projet Tu-160M2 et au PAK DA. Les plans prévoient la production annuelle initiale de 2 à 3 Tu-160M2, ce nombre étant amené à évoluer à la hausse.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s