[Actu] Les brèves de la semaine

Comme de coutume, un résumé des actualités de la semaine qui ne nécessitent pas – encore – un article complet.

« Admiral Kuznetsov » (Porte-aéronefs)

Annoncé en date du 6 janvier par le MoD Russe; le retour (en cours) de l’Admiral Kuznetsov et de son groupe aéronaval.

Ce retour annoncé dans le cadre de la « diminution des forces russes sur place » (sic) sera quand même compensé par l’arrivée de 12 Su-25SM dont les 8 premiers appareils sont déjà arrivés à Khmeimim.

58220473c36188c7088b460c

L’Admiral Kuznetsov et son respect – flagrant – de l’environnement. Photo@rt.com

Inutile de préciser qu’au vu du nombre de sorties effectuées (154 sorties) par le groupe aéronaval, l’arrivée de Su-25SM supplémentaires sera beaucoup plus « significative » d’un point de vue militaire que le séjour sur place de l’Admiral Kuznetsov.

De plus, il semble que les Su-25SM qui remplacent également quelques Su-24M rapatriés en Russie seront déployés sur une base plus proche d’Aleppo.

IL-96-300/IL-96-400M

Dixit le très sérieux blog BMPD; deux IL-96-300 supplémentaires sont prévus pour la division de transport des membres du gouvernement de Rossiya.

Les deux appareils sont prévus pour être livrés en juin 2018 et juin 2019, ils porteront les numéros RA-96024 et RA-96025 et seront du type IL-96-300PU (M1).

201661

l’IL-96-300PU(M1) codé RA-96023 est le dernier livré en date. Photo@Russianplanes.net

De plus, la sortie du premier prototype de l’IL-96-400M (variante modernisée de l’IL-96-400) est prévue pour la fin de 2019.

Toujours en lien avec ces deux appareils; l’annonce faite à la fin de 2016 concernant le déblocage d’un montant de 1,5 milliard de Roubles pour le holding UEC servant à financer le début du développement du moteur PD-35. Ce dernier, basé sur le moteur PD-14 actuellement en tests servira à remotoriser l’IL-96 et le futur PAK TA.

IL-112V

Nous en avions déjà parlé ici, il se confirme donc bien que la première commande portant sur 48 IL-112V sera signée dans le courant de l’année 2017.

Les travaux sur le premier appareil avancent bien, le fuselage étant terminé, l’usine travaille actuellement sur les ailes et l’installation de celles-ci sur l’appareil.

15965613_1595943850420858_2406085952915014267_n

Fuselage du premier IL-112V. Photo@UAC.russia

Le premier vol de l’appareil doit avoir lieu durant le premier semestre 2017.

Ka-32A11BC

Livraison en date du 10 janvier de deux exemplaires de Kamov Ka-32A11BC à la société chinoise « Jiangsu Baoli Aviation Equipment Investment Co. »

Ces livraisons rentrent dans le cadre d’un contrat d’une valeur de 52,08 millions d’USD signé en novembre 2015 et portant sur 4 appareils.

3840434_original

Ka-32A11BC. Photo@Russian Helicopters

Le Ka-32A11BC est une variante du Ka-32 conçue et équipée pour servir d’appareil de lutte contre les incendies, pour les missions MEDEVAC, ainsi que des missions de recherches et de secours dans des milieux urbains où l’accessibilité pour les équipes de pompiers/secours est difficile.

Mil Mi-35M

Selon Lenta.ru, le Kazakhstan a acté l’acquisition en date du 11 janvier 2017 de 4 Mil Mi-35M supplémentaires.

Ces appareils dont la livraison est prévue pour 2018 feront suite aux quatre premiers Mil Mi-35M livrés en date du 12 décembre 2016 et codés « 01 à 04 Rouge ».

202156

Le Mil Mi-35M « 01 Rouge » Kazakh. Photo@Russianplanes.net

Les Kazakhs poursuivent donc leur politique de modernisation via la mise en service de petits lots d’appareils neufs chaque année.

S-400 « Триумф » (SA-21 Growler)

Selon Lenta.ru qui cite le MoD Russe, 4 régiments supplémentaires de S-400 « Триумф » devraient être mise en service en 2017.

Ces derniers rejoindront les 19 régiments déjà équipés par ce système de défense anti-aérienne.

Le S-400 est un système de défense anti-aérienne mobile développé par Алмаз – Антей sur base du S-300 (d’où sa dénomination originale de S-300PMU-3) dont le développement a débuté dans les années 90 avant de connaître une mise en service au sein des forces russes en date du 28/04/2007.

s-400-triumf

Lanceurs de missiles faisant partie du système S-400. Photo@fightersweep.com

Le système se caractérise par la possibilité d’employer de manière concomitante un « éventail » de missiles aux caractéristiques variées proposant différents profils d’interception (rayon d’action court/moyen/long, altitude haute/moyenne).

Les projets actuels prévoient toujours la mise en service de 56 régiments couvrant l’espace aérien russe à l’horizon 2020.

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s